Fauteuil avec repose-pieds

 
On n’a rien sans rien.
Fauteuil avec repose-pieds

Rien de mieux qu’un fauteuil de salon confectionné soi-même pour se relaxer. Mais il faut d’abord retrousser les manches !

Faites une évaluation
Faites une évaluation
Faites une évaluation
Faites une évaluation
Faites une évaluation
0 Evaluations
Merci pour votre évaluation Cette fonction ne peut être utilisée que si les cookies ont été activés.
0 Evaluations

Degré de difficulté

Coûts

Temps nécessaire

Ce projet de fabrication d’un très joli fauteuil s’adresse aux bricoleurs confirmés. Il faut compter de 3 à 4 jours de travail. Les coûts s’élèvent à env. 500 euros, traitement des surfaces non compris.

La notice de montage qui suit se base sur des panneaux multiplex en bouleau de 21 mm, 40 mm et 9 mm d’épaisseur. Faites couper les panneaux requis sur mesure dans un magasin de bricolage ou chez un menuisier. Si vous devez utiliser d’autres matériaux ou d’autres épaisseurs, vous devez adapter la nomenclature en conséquence.

Les bâtis du fauteuil et du repose-pieds sont constitués de plusieurs gabarits collés les uns aux autres. Pour confectionner ces gabarits, vous avez besoin d’une défonceuse.

Vous trouverez la liste de matériel détaillée et le plan de construction sous le lien « Téléchargements pour le projet ».

  • Easy
    Outils Easy
    Lorsque vous voulez la simplicité.
  • Universal
    Outils Universal
    La polyvalence pour plus de possibilités.
  • Advanced
    Outils Advanced
    Lorsque vous cherchez la simplicité.

Outils électroportatifs requis:

Outils:

  • Agrafeuse pour clous de 7 mm de longueur (pour confection des rembourrages)
  • Découpeur universel pour découpe du tissu
  • Centreurs pour tourillons
  • Papier abrasif, grains 120 -240
  • Assortiment de mèches à bois
  • Foret hélicoïdal universel, Ø 4 mm
  • Ruban adhésif
  • Crayon, mètre pliant, taille-crayon, gomme, compas
  • Plan de travail
  • 2 morceaux de bois équarri, dimensions : env. 500 x 58 x 38 mm
  • Tréteaux (si à portée de main)
  • Bâche ou vieux journaux
  • Morceaux de bois pour calage
  • 4 serre-joints d’au moins 850 mm de largeur pour le collage, et d’autres serre-joints plus petits
  • Chiffons en tissu et pinceau
  • Equerre de traçage
  • Ciseau à bois large
  • Colle aérosol
  • Papier carbone
  • Feutre rouge et feutre bleu
  • Pour votre protection personnelle : masque, lunettes de protection, gants, casque antibruit

Matériaux nécessaires:

  • Panneau Multiplex, bouleau
  • Tourillons (en tiges)
  • Vis à bois à tête fraisée
  • Colle à bois
  • Teinture à bois, huile-cire dure
  • Bande auto-agrippante (velcro)
  • Mousse polyester
  • Tissu d’ameublement

Afficher la liste de matériel détaillée

Pos.

Pcs.

Désignation

Longueur

Largeur

Epaisseur

Matériau

0

1

Gabarit rouge

970 mm

316 mm

10 mm

MDF

1

1

Gabarit bleu

970 mm

304 mm

10 mm

MDF

2

2

Pieds de fauteuil

700 mm

357 mm

40,0 mm

Bouleau Multiplex

3

2

Plaques de fauteuil

500 mm

120 mm

21,0

Bouleau Multiplex

4

1

Socle de pied fauteuil

547 mm

514 mm

9 mm

Bouleau Multiplex

5

1

Tasseau de plancher fauteuil

514 mm

27 mm

21 mm

Bouleau Multiplex

6

2

Plaques d’assise fauteuil

590 mm

115 mm

21 mm

Bouleau Multiplex

7

2

Panneaux prédécoupés gabarits de plaques d’assise fauteuil

1 000 mm

970 mm

40 mm

Bouleau Multiplex

8

1

Dossier de fauteuil

800 mm

640 mm

21 mm

Bouleau Multiplex

9

1

Plaque de rembourrage fauteuil

600 mm

640 mm

9 mm

Bouleau Multiplex

10

1

Plaque de rembourrage fauteuil

800 mm

560 mm

9 mm

Bouleau Multiplex

11

2

Plaques de rembourrage fauteuil

530 mm

175 mm

9 mm

Bouleau Multiplex

12

2

Plaques de rembourrage fauteuil

530 mm

120 mm

9 mm

Bouleau Multiplex

13

2

Pieds (avant/arrière) de repose-pieds

700 mm

357 mm

40,0 mm

Bouleau Multiplex

14

2

Plaques de repose-pieds

279 mm

110 mm

21 mm

Bouleau Multiplex

15

1

Plaque de pied repose-pieds

512 mm

300 mm

9 mm

Bouleau Multiplex

16

2

Plaques d’assise repose-pieds

590 mm

110 mm

21 mm

Bouleau Multiplex

17

1

Panneau prédécoupé gabarits de plaques d’assise repose-pieds

1 000 mm

970 mm

40 mm

Bouleau Multiplex

18

1

Plaque de rembourrage repose-pieds

600 mm

510 mm

9 mm

Bouleau Multiplex

19

2

Plaques de rembourrage repose-pieds

290 mm

120 mm

9 mm

Bouleau Multiplex

20

2

Tourillons de fauteuil, Ø 8 mm

520 mm

21

2

Tourillons de repose-pieds, Ø 8 mm

280 mm

22

8

Équerre

60 mm

30 mm

2 mm

23

1

Bande auto-agrippante (velcro)

24

Vis à tête fraisée, 3,5 x 25 mm

25

Vis à tête fraisée, 3,5 x 20 mm

26

Vis à tête fraisée, 3,5 x 35 mm

27

Vis à tête fraisée, 4 x 40 mm

28

1

Récipient colle aérosol

29

env. 0,7 l teinture

1 mm

30

env. 0,7 l huile-cire dure

1 mm

31

2

Rembourrage

600 mm

510 mm

70 mm

Mousse polyester

32

2

Rembourrage

600 mm

640 mm

70 mm

Mousse polyester

33

2

Rembourrage

800 mm

560 mm

40 mm

Mousse polyester

34

4

Rembourrage

290 mm

120 mm

20 mm

Mousse polyester

35

4

Rembourrage

530 mm

175 mm

20 mm

Mousse polyester

36

1

Non-tissés

6.000 mm

1 500 mm

non-tissé polyester, 100 g/m2

37

1

Tissu d’ameublement

6.500 mm

1 400 mm

p.ex. Trevira CS

1

Confection des gabarits de coupe

1 - Confection des gabarits de coupe
Confection des gabarits de coupe

Le gabarit est conçu pour les défonceuses Bosch POF 1400 ACE et POF 1200 AE munies d’une bague de copiage de 24 mm de diamètre et d’une fraise à rainurer droit de 12 mm de diamètre.

Si vous utilisez d’autres accessoires, il vous faudra modifier en fonction les dimensions du gabarit. La cote de retrait du gabarit par rapport au panneau à fraiser est donné par la formule suivante :

Diamètre de la bague de copiage – diamètre de la fraise à rainurer droit = x/2

Téléchargez les croquis avec les dimensions des gabarits et imprimez-les. Reportez avec du papier carbone et un crayon le contour et l’emplacement des trous de perçage sur les panneaux MDF (970 x 316 x 10 mm et 970 x 304 x 10 mm).

Découpez maintenant les gabarits à la scie sauteuse en suivant exactement la ligne. Pour bien faire les arrondis, percez préalablement des trous ou bien utilisez une lame pour coupes courbes. Percez en plus les trous prédessinés. Ils servent soit à visser le gabarit, soit à marquer l’emplacement des trous pour tourillons. Poncez ensuite les bords de coupe.

Pour éviter toute confusion, marquez les gabarits avec une couleur différente : le gabarit rouge sert à la découpe du contour intérieur, le gabarit bleu à la découpe du contour extérieur. Les gabarits serviront aussi bien pour le repose-pieds que pour le fauteuil.

Conseils pour bien négocier les courbes

Vous construisez une caisse à savon et devez découper le volant de direction. Ou bien vous souhaitez découper des ouvertures dans une caisse en bois pour pouvoir mieux la porter. Pour de tels travaux ou des travaux similaires où il s’agit d’effectuer des coupes courbes, le mieux est d’utiliser une scie sauteuse.

Ouvrir conseil d’utilisation

2

Confection des gabarits pour le bâti

2 - Confection des gabarits pour le bâti
Confection des gabarits pour le bâti

Les gabarits destinés au fauteuil et au repose-pieds sont confectionnés en une seule et même étape. Leur forme de base est identique dans les deux cas. Comme le repose-pieds ne possède pas d’accoudoirs horizontaux, nous les scierons tout simplement lors d’une étape ultérieure.

Vissez pour commencer le gabarit rouge au ras du bord inférieur du panneau dans lequel seront réalisés les gabarits. Utilisez pour cela des vis 3,5 x 20 mm. Veillez à bien noyer les têtes de vis. Utilisez pour cela éventuellement une fraise conique à lamer.

Reportez ensuite l’emplacement des trous de tourillon sur le panneau. Amorcez les trous avec un foret de centrage de 6 mm. Les trous seront percés par la suite au moyen de la perceuse à colonne.

Copiez à présent le contour sur la pièce à l’aide de la défonceuse. Ne faites pas plonger la fraise à rainurer droit de plus de 10 mm. Effectuez donc trois passes. Il risque ensuite forcément env. 8 mm, étant donné que la fraise a une longueur utile de 32 mm. Cela permet aux panneaux dans lesquels sont confectionnés les gabarits de rester entiers.

Dévissez le gabarit et décalez-le d’env. 10 cm vers le haut. Vissez à nouveau le gabarit, marquez l’emplacement des trous de tourillons, fraisez le contour en plusieurs passes, dévissez à nouveau le gabarit et déplacez-le de 10 cm vers le haut. Répétez cette opération encore sept fois.

Poursuivez ensuite en utilisant le gabarit bleu pour le contour extérieur. Placez-le toutefois cette fois au ras du bord supérieur du panneau prédécoupé. Décalez-le de 10 cm vers le bas après chaque fraisage.

Fraisez de la même façon le second panneau prédécoupé pour confectionner les autres gabarits destinés au fauteuil et au repose-pieds.

Une fois tous les fraisages effectués, retournez les panneaux de façon à ce que les fraisages se trouvent sur le dessous et finissez de fraiser les gabarits en utilisant la défonceuse et la fraise à araser.

Pour que ça tourne rond

En ébénisterie, les assemblages par vis constituent une alternative simple et rapide aux assemblages collés. Le perçage du bois est toutefois une opération plus exigeante qu’il n’y paraît au premier abord. Vous apprendrez ici ce qu’il est important de savoir pour le vissage et le perçage du bois.

Ouvrir conseil d’utilisation

3

Perçage des trous pour tourillons dans les gabarits

3 - Perçage des trous pour tourillons dans les gabarits
Perçage des trous pour tourillons dans les gabarits

Pour pouvoir lors de l’étape suivante relier entre eux les gabarits au moyen des tourillons, il faut maintenant percer les trous destinés aux tourillons. Utilisez pour cela la perceuse à colonne et percez à l’aide d’un foret de centrage de 8 mm les trous préalablement marqués.

Pour les deux gabarits qui vont se trouver à chaque extrémité du bâti de siège, ne percez pas le bois de part en part au niveau des accoudoirs mais seulement sur la moitié de l’épaisseur. De la sorte, les tourillons ne seront pas visibles de l’extérieur. Au niveau de l’assise, percez en revanche des trous traversants dans tous les gabarits. Ces trous serviront aussi par la suite à assurer l’assemblage avec les plaques d’assise avant et arrière.

Petits détails, grands effets

Les meubles ont souvent plus de charme quand ils ne présentent pas d’arêtes vives ni de bords saillants, autrement dit quand ils chanfreinés à 45°. Il n’y a pas mieux pour effectuer ce genre d’opération que la ponceuse multi, particulièrement maniable et polyvalente, ou que les spécialistes des endroits difficiles d’accès : la ponceuse delta et la ponceuse à ruban.

Ouvrir conseil d’utilisation

4

Collage des gabarits

4 - Collage des gabarits
Collage des gabarits

La prochaine étape consiste à réaliser à partir des gabarits le bâti du fauteuil et le bâti du repose-pieds. Pour qu’ils restent bien superposés lors du collage, les gabarits sont en plus reliés les uns aux autres par des tourillons. . Si les tourillons ont du mal à passer dans les trous, affinez-les légèrement avec un racloir.

Pendant le temps de séchage de la colle, comprimez la structure au moyen de serre-joints et de morceaux de bois équarris. Essuyez avec un chiffon humide l’excédent de colle, autrement dit la colle qui s’écoule par les côtés lors de la compression des gabarits. Respectez le temps de séchage indiqué par le fabricant de colle.

Une fois que la colle a séché, poncez les inégalités sur chaque bâti, de façon à obtenir des surfaces bien lisses.

Pour faire bon profil

Le ponçage de surfaces en bois est l’une des tâches privilégiées des bricoleurs. Par exemple pour faire disparaître des inégalités ou des restes de peinture ou bien pour préparer le bois en vue d’un traitement ultérieur.

Ouvrir conseil d’utilisation

5

Découpe des accoudoirs du bâti de repose-pieds

Comme le repose-pieds n’a pas besoin d’accoudoir, nous devez à présent les supprimer. Marquez avec un crayon pointu le bord de coupe avec une équerre à tracer. Sciez ensuite proprement le bâti à la scie circulaire après voir fixé le rail de guidage.

6

Préparation des plaques d’assise

6 - Préparation des plaques d’assise
Préparation des plaques d’assise

L’étape suivante consiste à fixer des plaques d’assise à l’avant et à l’arrière des bâtis. Les plaques d’assise doivent dans un premier temps être mises en forme.

Pour cela, dessinez avec un compas les arrondis dans les « plaques d’assise du fauteuil » et les « plaques d’assise du repose-pieds ». Pour réaliser plus facilement les arrondis avec la scie sauteuse, utilisez une lame pour coupes courbes.

Dans la plaque d’assise arrière du fauteuil doit encore être pratiquée une découpe pour le dossier. Tracez sur la plaque le pourtour de la découpe d’après le plan de construction. Percez ensuite dans les 4 coins un trou d’au moins 10 mm de diamètre, afin de pouvoir introduire la lame de la scie sauteuse et la tourner de 90°. Corrigez ensuite les imperfections à la main avec un ciseau à bois.

La découpe peut aussi être effectuée à la scie circulaire.

7

Collage des plaques d’assise sur les bâtis

7 - Collage des plaques d’assise sur les bâtis
Collage des plaques d’assise sur les bâtis

Pour une plus grande solidité, les plaques d’assise ne seront pas seulement collées, elles seront en plus reliées au bâti avec des tourillons. Reportez sur les plaques d’assise l’emplacement des trous déjà présents dans le bâti.

S’il n’y a pas encore de trous dans le bâti, commencez par percer quatre trous dans le côté du bâti. Appliquez pour cela la plaque d’assise contre le bâti et marquez au crayon l’emplacement de 4 trous à peu près équidistants. Pour le perçage des trous, utilisez un gabarit de perçage.

Percez ensuite les trous correspondants dans les plaques d’assise à l’aide de la perceuse à colonne.

Pour le collage, utilisez à nouveau des serre-joints et des morceaux de bois. Essuyez l’excédent de colle avec un chiffon humide. Ne vous pressez pas : collez les plaques d’assise les unes après les autres et pas toutes en même temps.

8

Découpe du dossier du fauteuil

8 - Découpe du dossier du fauteuil
Découpe du dossier du fauteuil

Il convient à présent de donner au dossier la forme requise. Reportez pour cela avec un crayon, sur le panneau prévu pour le dossier, le contour indiqué sur le plan de construction. Dessinez les arrondis avec le compas et effectuez la coupe à la scie sauteuse en suivant exactement la ligne. Utilisez pour cela une lame de scie pour coupes courbes.

9

Découpe des panneaux des socles

9 - Découpe des panneaux des socles
Découpe des panneaux des socles

Les socles du repose-pieds et du fauteuil sont constitués de deux panneaux de pied et de deux plaques latérales de liaison. Les panneaux de pied du fauteuil et du repose-pieds ont des formes identiques. Ceux du fauteuil ne diffèrent de ceux du repose-pieds que par leur hauteur et par l’angle d’inclinaison des parties biaises.

Commencez par le repose-pieds. Reportez avec un crayon, sur le panneau de pied, le contour indiqué sur le plan de construction. Effectuez d’abord les coupes biaises avec la scie circulaire en haut et en bas à un angle de 20°. Découpez ensuite le contour avec la scie sauteuse. Prépercez les coins intérieurs avec un foret de 20 mm.

Comme pour le repose-pieds, effectuez dans les panneaux de pied du fauteuil les coupes biaises avec la scie circulaire puis la découpe du contour avec la scie sauteuse. Les coupes biaises du bas ont un angle de 20° comme pour le repose-pieds, celles d’en haut un angle de 25° et 15°. Pour éviter tout risque d’interversion, repérez la position et le sens dans lesquels les panneaux seront ensuite vissés.

Pour les parties latérales, reportez sur la plaque le contour indiqué sur le plan de construction et découpez la plaque à la forme requise à l’aide de la scie circulaire.

10

Assemblage des socles

10 - Assemblage des socles
Assemblage des socles

Les socles du fauteuil et du repose-pieds sont dans leur principe de construction identique : ils sont obtenus en assemblant par vis les deux panneaux de pied et les plaques latérales.

Avant de procéder à l’assemblage, percez pour chacune des équerres (quatre pour chacun des socles) trois avant-trous avec lamage à l’aide d’un foret de 4 mm. (Pour percer l’alu, il est possible d’utiliser un foret universel normal.) Assemblez ensuite les socles au moyen des équerres. Le plus simple est d’effectuer le vissage avec les pieds tournés vers le haut. Pour le vissage des panneaux de pied, utilisez des vis longues (3,5 x 25 mm), pour le vissage des plaques latérales des vis plus courtes (3,5 x 20 mm).

Comme les rembourrages seront par la suite vissés par le bas dans les socles, un panneau de recouvrement va être vissé sur chacun des socles. Utilisez pour cela des vis 4 x 30 mm.

Le panneau de recouvrement du fauteuil dépasse nettement du socle à l’arrière. Un tasseau de bordure doit encore être ajouté à l’arrière. Ce tasseau stabilisera plus tard le dossier ainsi que la jonction collée entre le bâti et la plaque d’assise arrière. Fixez le tasseau avec des vis (3,5 x 25 mm). Fixez ensuite les deux panneaux de recouvrement sur les socles avec des vis (4 x 30 mm).

11

Confection des rembourrages

11 - Confection des rembourrages
Confection des rembourrages

Comme tissu d’habillage, il est recommandé d’opter pour un tissu d’ameublement robuste. Nous utiliserons ici un tissu tissé plat en polyester/Trevira CS.

Pour les rembourrages, prenez de préférence de la mousse polyester facile à trouver en différentes épaisseurs dans le commerce spécialisé. Comme ces mousses ne peuvent être découpées qu’au moyen de machines spéciales, faites-les déposer aux dimensions requises par un professionnel.

Commencez par couper les « plaques de rembourrage » aux dimensions indiquées dans le plan de construction à l’aide d’une scie sauteuse. Réalisez à l’avant de la grande plaque d’assise deux arrondis de 50 mm de rayon. Emoussez ensuite tous les coins et bords en réalisant à la ponceuse des chanfreins à 45°. Placez maintenant chaque rembourrage à côté de la plaque qui lui est associée et apposez des marques pour ne pas les intervertir par la suite.

Commencez par l’assise du fauteuil : collez le rembourrage sur la plaque avec de la colle aérosol.

Reportez avec le feutre les cotes sur le non-tissé polyester et découpez ce dernier avec le découpeur universel. Fixez ensuite le non-tissé sur le rembourrage avec de la colle aérosol. (Le non-tissé polyester fait en sorte que le tissu ne s’use pas en frottant sur le rembourrage. Il sépare le tissu du rembourrage.) Répétez les mêmes opérations pour toutes les autres « plaques de rembourrage ».

Découpez ensuite le tissu avec le découpeur universel. Etalez pour cela le tissu, positionnez le rembourrage sur le tissu et dessinez la ligne de coupe en prévoyant un débordement d’env. 5 cm.

Etalez maintenant le tissu découpé sur le plan de travail et positionnez le rembourrage dessus, avec la plaque en bois tournée vers le haut. Rabattez le tissu d’un côté et fixez-le au centre à la plaque en bois avec un ou deux clous d’agrafage. Redressez ensuite le rembourrage, lissez le tissu et le fixez de la même façon de l’autre côté avec un ou deux clous d’agrafage. Procédez de la même façon pour les deux autres côtés. Agrafez ensuite le tissu de chaque côté, du centre vers les bords. A l’exception des bords, le rembourrage est à présent fini.

Repliez le tissu au niveau des bords. Pour les gros arrondis de 50 mm de rayon, faites deux plis ouverts au niveau de chaque coin, pour tous les autres arrondis un seul pli. Agrafez les plis.

12

Montage final de toutes les parties du fauteuil et du repose-pieds.

12 - Montage final de toutes les parties du fauteuil et du repose-pieds.
Montage final de toutes les parties du fauteuil et du repose-pieds.

Pour commencer, vissez en-dessous les rembourrages d’assise du fauteuil et du repose-pieds sur les plaques d’assise (avec des vis 4 x 30 mm). Les rembourrages d’accoudoir du fauteuil seront ensuite également vissés par en dessous. Les autres rembourrages seront fixés au moyen de bandes auto-agrippantes. Agrafez pour cela un morceau de bande auto-agrippante près du bord des rembourrages. Fixez ensuite exactement à l’opposé un morceau de bande auto-agrippante sur les dossiers du repose-pieds et du fauteuil.

Continuez avec le fauteuil : Ajustez la position de la plaque d’assise sur le socle conformément au plan de construction et fixez la plaque au socle par le bas avec des vis (3,5 x 35 mm et 4 x 30 mm).

Il est important, maintenant, de visser par le haut des vis (3,5 x 40 mm) dans le tasseau du panneau de recouvrement du socle. Insérez ensuite le dossier et appliquez les rembourrages restant auto-agrippants.

Passez maintenant au repose-pieds : Ajustez la position de la plaque d’assise sur le socle conformément au plan de construction et fixez par le bas la plaque au socle avec des vis (3,5 x 35 mm et 4 x 30 mm). Appliquez les rembourrages restants auto-agrippants.

La fauteuil et le repose-pieds sont maintenant quasi terminés, il ne manque plus qu’à traiter les surfaces en bois.

13

Traitement de la surface des bâtis, des plaques d’assise et du dossier.

13 - Traitement de la surface des bâtis, des plaques d’assise et du dossier.
Traitement de la surface des bâtis, des plaques d’assise et du dossier.

Pour cela, démontez tous les rembourrages, retirez le dossier et séparez les plaques d’assise des socles.

Poncez les bords et les surfaces avec du papier abrasif de grain 120 à 180. Emoussez ce faisant tous les bords en réalisant avec la ponceuse un petit chanfrein à 45°. Humidifier ensuite la surface avec un chiffon humide. Cela permet aux fibres du bois de se redresser. Une fois le bois sec, poncez à nouveau avec du papier abrasif de grain 180. Les fibres qui se sont préalablement redressées sont lissées.

La prochaine étape consiste à appliquer la teinture. Pensez à mettre des gants pour votre protection personnelle. Appliquez généreusement de la teinture avec le pinceau et essuyez l’excédent avec le chiffon. Laissez ensuite bien sécher le bois.

Si souhaitable, poncez ensuite avec précaution les surfaces avec du papier abrasif très fin (grain de 240). Appliquez ensuite le mélange huile-cire avec un pinceau, enlevez l’excédent avec un chiffon et laissez sécher.

Attention : L’huile présente sur le chiffon risque de s’auto-enflammer. Pour cette raison, ne jamais jeter le chiffon en boule dans la poubelle aussitôt après son utilisation mais l’étendre préalablement pour le faire sécher ou le placer dans un bocal en verre hermétique.

14

Finition du fauteuil et du repose-pieds

Une fois que tout est bien sec, remontez toutes les parties. Pour finir, vous pouvez placer sous les pieds des feutres (sol avec parquet) ou des patins (sol avec moquette).

15

C’est terminé

15 - C’est terminé
C’est terminé

Vous avez maintenant bien mérité un petit repos. Profitez-en pour essayer votre nouveau fauteuil !



Mention juridique

Bosch ne fournit aucune garantie quant au contenu et à l’exactitude des notices proposées. Bosch décline également toute responsabilité quant à l’utilisation de ces notices. Pour votre sécurité, veuillez prendre toutes les précautions nécessaires.


 

Conseils utilisateurs

Pour toutes les questions sur nos produits et leurs utilisations

0 811 360 122

Lundi - vendredi: 08h00 à 12h30
13h30 à 17h00


Contact e-mail

Recherche de revendeurs

 
 
 
FR
Mémoriser
Mémorisé
Acheter
Supprimer filtre
Afficher filtre
Supprimer filtre
Merci pour votre évaluation
Merci pour votre évaluation
Afficher autres projets
Effacer autres projets
Masquer les variantes d’article
Afficher variantes d’article
Fermer conseil d’utilisation
Ouvrir conseil d’utilisation
Lire rapport d’expérience
Fermer rapport d’expérience
Effacer liste de matériel détaillée
Afficher la liste de matériel détaillée
Liste comparative
Produits
Produit
Afficher autres recommandations
Effacer autres recommandations