Foire aux questions

 
Filtrer les questions fréquemment posées
Recherche par mots-clés
Domaine

Guides de projets 1 - 15 de 81

    • Quels types d’outils électroportatifs existe-il ?
      • Les outils électroportatifs peuvent être classés dans les catégories de base suivantes sur la base de leur domaine d’application :

        • Outils de perçage
        • Outils de vissage
        • Outils de sciage
        • Outils de fraisage
        • Outils de rabotage
        • Outils de ponçage / meulage
        • Outils de découpage-poinçonnage
        • Outils de frappe
        • Outils d’assemblage

        Il existe par ailleurs des outils électroportatifs pour des applications spéciales et des outils combinant plusieurs fonctions.

    • Selon quels principes fonctionnent les outils électroportatifs ?
      • Les outils électroportatifs fonctionnent selon cinq principes de base :

        • Rotation
        • Vibration
        • Mouvement alternatif
        • Frappe
        • Chaleur

        Certains outils combinent plusieurs de ces principes.

    • Qu’est-ce que des volts ?
      • Le volt (V) est l’unité de mesure de la tension électrique.

    • Qu’est-ce que des watts ?
      • Le watt (W) est l’unité de mesure de la puissance (électrique).

    • Quelle est la règle d’or pour un perçage réussi ?
      • Il faut connaître les caractéristiques et les propriétés du matériau à percer.

    • Est-il possible de percer dans tous les matériaux avec la même vitesse de rotation ?
      •  
        Bosch | Outils électroportatifs Bosch gamme grand public

        Non. Il faut tenir compte des caractéristiques du matériau.

        Plus un matériau est tendre, plus la vitesse de rotation doit être élevée. Plus un matériau est dur, plus la vitesse de rotation doit être faible.

        Comme les matériaux peuvent présenter des duretés très différentes, il convient de toujours percer avec une vitesse adaptée au matériau et au diamètre de perçage.

        Il existe dans des publications spécialisées des tableaux d’application très complets et très détaillés. Les vitesses de rotation indiquées dans notre tableau ne représentent que des valeurs indicatives et donc approximatives permettant néanmoins d’obtenir de bons résultats avec les outils électroportatifs.

        Avec les forets spéciaux et les couronnes-trépans, d’autres vitesses de rotation s’appliquent : il convient de se baser sur les valeurs indiquées sur l’emballage ou dans la notice d’utilisation.Si la perceuse ne permet pas de régler exactement la vitesse de rotation préconisée, prendre la valeur immédiatement supérieure.

    • Quels sont les dangers potentiels lors d’un perçage ?
      • Au cours d’un perçage, l’utilisateur risque surtout de subir l’effet de couples de réaction. Les couples de réaction apparaissent quand la perceuse fonctionne à couple élevé, par suite de l’augmentation du frottement du foret dans le trou de perçage

        • lors de perçages profonds
        • lors de perçages de grand diamètre
        • en cas de blocage du foret dans le trou de perçage ou au moment de son retrait du trou.

        Lors du blocage du foret et donc de l’outil électroportatif peuvent apparaître des couples de réaction particulièrement élevés, potentiellement dangereux.

    • Comment faire pour éviter les couples de réaction lors du perçage ?
      • Les couples de réaction susceptibles d’apparaître lors du perçage peuvent être évités comme suit :Les forets endommagés ou émoussés produisent des frottements nettement plus élevés et ont tendance à se bloquer beaucoup plus facilement qu’un foret en parfait état.

        Lors du perçage de trous profonds, effectuer à intervalles réguliers des mouvements en arrière pour obtenir une meilleure évacuation de la poussière ou des copeaux. Cela permet de réduire les frottements du foret et donc le risque de blocage.

        Pour les perçages de grand diamètre, choisir la vitesse de rotation appropriée et bien fixer la pièce.

        Dans le métal, systématiquement percer un avant-trou lorsque le diamètre du trou à percer dépasse 6 mm. La pression à exercer par la suite sur le foret lors du perçage définitif est alors moins élevée. Le perçage d’avant-trous est particulièrement recommandé lors du perçage de tôles minces car cela permet de mieux doser l’effort à exercer sur le foret lors de son retrait de la pièce et donc d’éviter un coincement du taillant. Il convient d’une manière générale de choisir pour le préperçage un foret de diamètre égal à la largeur du taillant transversal du grand foret.

        Les couples de réaction sont maîtrisés par un guidage précis de l’outil. La perceuse doit être tenue et guidée avec les deux mains. Se servir de la poignée supplémentaire si la perceuse en possède une.

    • Quelles sont les différences essentielles entre une perceuse à percussion et une perceuse sans percussion ?
      • Sur une perceuse sans percussion, la broche de perçage est solidaire des roulements. Il en résulte une grande précision de rotation. Les vitesses de rotation sont optimisées en vue du perçage dans le métal. Sur une perceuse à percussion, la broche de perçage est logée de manière mobile dans les roulements. De par leurs conceptions, les perceuses à percussion n’offrent pas une aussi bonne précision de rotation qu’une perceuse sans percussion. Egalement conçues pour percer de la pierre (opération qui exige une fréquence de frappe élevée), leur vitesse de rotation est généralement plus élevée que celle des perceuses sans percussion.

    • Quels sont les dangers potentiels lors de l’utilisation d’une visseuse ?
      • Lors du serrage et du desserrage des vis, l’outil peut avoir des réactions susceptibles de surprendre l’utilisateur et de représenter un danger. Causes possibles :

        • Couples de réaction
        • Dérapage des embouts
        • Bruit

    • Comment éviter les couples de réaction lors de l’utilisation d’une visseuse ?
      • L’apparition de couples de réaction anormaux, potentiellement dangereux, peut être évité en observant les points suivants :

        • Choisir l’outil de vissage qui convient
        • Régler correctement l’outil de vissage, par ex. le couple ou la butée de profondeur conformément aux indications du fabricant

    • Comment éviter que les embouts dérapent ?
      • Les causes les plus fréquentes de dérapage d’un embout sont les suivantes :

        • L’embout choisi n’a pas la bonne taille ou n’est pas adapté à la vis
        • L’embout n’est pas inséré bien droit dans la vis
        • L’outil n’est pas tenu bien perpendiculaire à la tête de vis lors du vissage
        • La pression exercée est trop faible

        Il est souvent difficile de reconnaître que l’on commet l’une des erreurs situées.

        Incidences du dérapage d’un embout :

        • Risque de blessure de l’utilisateur
        • Endommagement de la pièce
        • Endommagement de la vis
        • Endommagement de l’embout

        Comme vous pouvez le voir, il est important d’essayer d’éviter les erreurs couramment commises.

    • Quels principaux types de vissages distingue-t-on ?
      • On distingue d’une manière générale deux types de vissage : le vissage tendre et le vissage dur.

        • Le vissage dur désigne les applications dans lesquelles la vis doit être vissée directement dans un matériau dur (le plus souvent un métal).
        • Le vissage tendre désigne les applications dans lesquelles un matériau déformable (tendre) se trouve sous la vis ou dans lesquelles le vissage s’effectue dans un matériau tendre (par ex. dans du bois).

    • Quels types de vis existe-t-il ?
      • On distingue d’une façon générale les vis d’assemblage et les vis à bois. Chacun de ces types de base regroupe une multitude de variantes de vis pour les matériaux les plus divers et certains vissages spéciaux. Les vis se distinguent par leur forme et leur filetage.

    • Quels types de visseuses existe-t-il ?
      • On distingue trois types de visseuses :

        • Les visseuses avec butée de profondeur (visseuses plaquistes)
        • Les visseuses avec embrayage de couple
        • Les visseuses à chocs

    • Quels types d’opérations est-il possible de réaliser avec une ponceuse et une meuleuse ?
      • Une ponceuse permet de poncer des surfaces, une meuleuse d’ébarber et aussi de tronçonner.

    • Quels matériaux est-il possible de poncer ?
      • Il est possible de poncer quasiment tous les matériaux rigides. Seuls certains types de matériaux particuliers, tels que les élastomères, ne peuvent pas être poncés ou seulement en employant de gros moyens techniques.

    • Pour quels matériaux et quelles formes de pièces sont conçues les ponceuses vibrantes ?
      • Les possibilités d’utilisation très variées dépendent de l’abrasif utilisé. Les ponceuses vibrantes sont utilisées pour le ponçage du bois et dérivés et des surfaces peintes ou vernies. Elles sont beaucoup moins appropriées pour les métaux et la pierre car leur capacité d’enlèvement est trop faible.

        Les ponceuses vibrantes sont idéales pour les surfaces planes. Dans les coins et les arêtes vives ainsi que sur des surfaces concaves ou convexes, elles risquent en revanche de faire des marques et des creux par endroits du fait de leur plateau de ponçage plan et rigide. Le plateau de ponçage peut lui aussi être endommagé.

    • Quelles meuleuses et ponceuses existe-t-il et comment choisir l’outil adapté ?
      •  
        Bosch | Outils électroportatifs Bosch gamme grand public

        Pour le travail des surfaces de grande taille, on distingue quatre catégories d’outils : les ponceuses vibrantes, les ponceuses excentriques, les ponceuses à bande et les meuleuses angulaires.

    • Pour quels matériaux et quelles formes de pièces sont conçues les meuleuses angulaires ?
      • Les possibilités d’utilisation très variées dépendent de l’abrasif utilisé. Les meuleuses angulaires sont utilisées de préférence pour les métaux et la pierre. Les vitesses périphériques très élevées provoquent localement un échauffement élevé de la pièce. Les meuleuses angulaires sont de fait peu appropriées au ponçage du bois et des plastiques.

        Les meuleuses angulaires sont utilisables pour quasiment toutes les formes de pièces, à l’exception des surfaces devant devenir parfaitement planes : leur capacité d’enlèvement étant très élevée, le moindre écart et mouvement incontrôlé risque de faire apparaître des creux indésirables.

    • Quelles sont les principales règles de sécurité à observer lors du meulage et du ponçage ?
        • Respecter les domaines d’application indiqués par le fabricant
        • N’utiliser que les abrasifs préconisés par le fabricant
        • Prévoir une méthode d’aspiration efficace pour des poussières de ponçage
        • Porter des lunettes de protection
        • Utiliser un masque de protection
        • Utiliser un casque antibruit

    • Quelles sont les précautions à prendre lors du sciage et comment éviter les dangers ?
      • Lors du sciage avec des outils électroportatifs, le principal danger est constitué par les blessures que peut causer la lame, tant à l’arrêt que pendant l’utilisation de l’outil. A cela s’ajoute le risque d’à-coups, de rebonds et de réactions incontrôlées de l’outil en cas d’erreur d’utilisation. Utiliser exclusivement des lames bien affûtées et en parfait état. Les lames utilisées doivent être conçues pour la scie et être agréées par le fabricant. Les lames de scie émoussées ou endommagées risquent de bloquer l’outil ou d’entraver sa progression. Le risque de blessure par les lames peut être évité en observant les points suivants :

        • Ne jamais retirer les capots de protection, les bloquer en position ouverte ou les manipuler de quelque manière que ce soit.
        • Utiliser la scie à deux mains en la saisissant par les poignées prévues à cet effet.
        • Pour les tronçonneuses à chaîne, remettre en place le protège-chaîne après utilisation.
        • Pour toutes les autres scies (sauf les scies circulaires), retirer la lame après utilisation de la scie.

        Régler et fixer les dispositifs de protection comme le couteau diviseur conformément aux instructions.

        Guider la scie d’une main sûre, en la tenant fermement. Choisir la vitesse d’avance de façon à éviter tout coincement ou blocage de la scie. Des à-coups et rebonds pourraient alors se produire.

    • Quels matériaux est-il possible de couper avec les scies électroportatives ?
      • Quasiment tous les matériaux à l’exception de certains matériaux minéraux et du verre.

    • Pour quelles applications sont conçues les scies circulaires portatives ?
      • Les scies circulaires sont utilisables, munies de la lame appropriée, pour découper tous les matériaux tronçonnables.

        Le domaine d’application principal des scies circulaires est la réalisation de coupes de débit et d’équarissage rapides et précises dans les matériaux en panneaux. Des profondeurs de coupe jusqu’à 100 mm sont courantes en charpenterie-menuiserie mais l’utilisation de scies circulaires d’une telle capacité n’est pas toujours sans danger, compte tenu des couples de réaction importants susceptibles d’apparaître en cas de blocage de la lame.

    • Pour quelles applications sont conçues les scies tandem (scies égoïnes) ?
      • Les scies tandem ne sont pas conçues pour découper du métal :

        les copeaux métalliques qui se glissent entre la lame et le guide-lame risqueraient, sous l’effet de la friction, de fondre et de provoquer le blocage de la lame. Il en va de même pour certaines matières plastiques, notamment les mousses thermoplastiques (et tout particulièrement les mousses de polystyrène) : sous l’effet de la friction les copeaux et les poussières de sciage présentes entre la lame et le guide s’échauffent, se mettent à fondre et provoquent ensuite le blocage de la lame en se refroidissant (effet « colle thermofusible »). Munies de lames à denture carbure, elles permettent toutefois de découper des matériaux pierreux tendres et poreux comme le béton cellulaire / thermopierre ou les tuiles légères. Les lames de scie se remplacent sans outil.

        Les scies tandem sont avant tout conçues pour la découpe du bois en charpenterie, notamment pour découper des poutres et réaliser des assemblages par tenons et mortaises. Elles sont également souvent utilisées dans le gros œuvre pour effectuer des découpes dans du béton cellulaire / thermopierre.

    • Quelles types de scies existe-t-il et comment choisir l’outil adapté ?
      •  
        Bosch | Outils électroportatifs Bosch gamme grand public

        On distingue trois types de base :

        • Scies à mouvement alternatif (par ex. scie sauteuse)
        • Scies à mouvement rotatif (par ex. scie circulaire)
        • Scies à mouvement circulatoire (par ex. tronçonneuse à chaîne)

    • Pour quelles applications sont conçues les tronçonneuses à chaîne ?
      • Les tronçonneuses à chaîne portatives sont utilisées exclusivement pour le bois. Elles servent au tronçonnage rapide de poutres, de bois équarris et de branches ou de troncs en bois vert dans les jardins et dans la sylviculture.

    • Pour quelles applications sont conçues les scies sabres ?
      • Les scies sabres sont utilisables, munies de la lame appropriée, pour découper tous les matériaux tronçonnables.

        Les principaux domaines d’utilisation des scies sabres sont l’installation de sanitaires, les travaux d’installation en général, la construction automobile, la sidérurgie et le recyclage de palettes.

    • Qu’est-il important de faire avant la première utilisation d’une batterie ou d’un outil électroportatif ?
      • Il est important de lire attentivement la notice d’utilisation étant donné que les batteries sont en constante évolution technologique et que la technologie mise en œuvre peut nécessiter de prendre des dispositions particulières avant ou pendant l’utilisation.

    • Que signifie « autodécharge » ?
      • L’autodécharge désigne le fait qu’une batterie perd de manière passive une partie de son énergie pendant qu’elle n’est pas utilisée. Après une longue durée de non-utilisation, il faut recharger la batterie pour pouvoir utiliser l’outil électroportatif. L’autodécharge est d’environ 25 % par mois pour l’ancienne technologie Nickel et inférieure à 2 %. pour la technologie Li-Ion. Les batteries Li-Ion restent donc prêtes à l’emploi même après un temps de stockage assez long.

    • Qu’est-ce que l’effet mémoire ?
      • L’effet mémoire affecte les batteries NiCd quand elles ne sont pas rechargées complètement. Si la batterie n’est pas entièrement déchargée au moment de sa recharge ou lorsqu’elle n’est pas rechargée entièrement, la partie de la batterie « non sollicitée » devient inutilisable, ce qui réduit la quantité d’énergie récupérable et donc la capacité de la batterie. Les batteries Li-Ion ne sont pas sujettes à l’effet mémoire.

    • Quelles sont les conditions de stockage idéales d’une batterie Lithium-Ion ?
      • Les batteries Li-Ion doivent en général être rangées à température ambiante. Un rangement à des températures supérieures diminue la durée de vie de la batterie. Au-delà de 55°C, les batteries Li-Ion peuvent être détruites, en dessous de –15°C, elles peuvent se décharger complètement. Avant le rangement, les batteries Li-Ion ne doivent pas être totalement rechargées. L’activité d’une cellule totalement rechargée est supérieure à celle d’une cellule partiellement rechargée, d’où un vieillissement plus rapide de la cellule.

    • Les batteries Lithium-Ion peuvent-elles exploser ?
      • Les batteries de marque – notamment celles des outils de jardin Bosch – disposent de plusieurs mécanismes de protection. Tout risque d’explosion est quasiment exclu. Toutefois, il convient d’éviter tout court-circuit et tout endommagement physique de la batterie.

    • Comment se débarrasser des batteries usagées ?
      • Il convient de les rapporter à votre revendeur. Celui-ci les collecte et les renvoie au fabricant d’outils électroportatifs qui se charge de les faire recycler en bonne et due forme.

    • Quelles sont les précautions à prendre lors du fraisage et comment éviter les dangers ?
      • Lors du fraisage, le principal danger est constitué par les blessures que peut causer la fraise, tant à l’arrêt que pendant l’utilisation de l’outil. Les fraises tournent à une vitesse très élevée. En cas d’utilisation inappropriée, des rebonds et des réactions inopinées de l’outil risquent de se produire. Utiliser exclusivement des fraises bien affûtées et en parfait état. Les fraises utilisées doivent être spécialement conçues pour la défonceuse et être agréées par le fabricant. Les fraises qui sont émoussées ou pas en parfait état risquent d’être à l’origine de fortes vibrations, de rebonds et de subir des cassures. Le risque de blessure par les fraises peut être évité en observant les points suivants :

        • Utiliser la scie à deux mains en la saisissant par les poignées prévues à cet effet.
        • Retirer la fraise de la défonceuse une fois le travail terminé.

        Pour le fraisage d’arêtes, la direction d’avance doit toujours être à l’opposé du sens de rotation de la fraise (fraisage en opposition). Si la direction d’avance est la même que le sens de rotation de la fraise (fraisage en avalant), la défonceuse risque de ne pas pouvoir être guidée avec précision, surtout pour les profondeurs de fraisage importantes. Comme l’outil a tendance à partir vers la gauche ou vers la droite, l’opérateur risque de perdre le contrôle de la défonceuse, ce qui peut conduire à une situation extrêmement dangereuse. Pour écarter tout danger, toujours tenir la défonceuse fermement avec les deux mains lors de son utilisation.

        Choisir la vitesse d’avance de façon à exclure toute forte chute de régime de l’outil et les vibrations qui en résultent.

    • Quels outils électroportatifs peut-on utiliser pour le fraisage ?
      • Les outils électroportatifs portatifs utilisables pour le fraisage se caractérisent par le fait que la fraise se trouve au-dessus de la pièce lors de leur utilisation.

        Les outils électroportatifs de fraisage se distinguent les uns des autres par leur domaine d’utilisation et par leur puissance. Les plus couramment utilisés sont les suivants :

        • Outils multifonctions
        • Affleureuses
        • Défonceuses

    • Quels matériaux une défonceuse permet-elle de fraiser ?
      • Une défonceuse permet de fraiser tous les matériaux qui se prêtent à un usinage par enlèvement de matière, en particulier le bois et ses dérivés. Le fraisage des métaux requiert néanmoins des machines outils stationnaires lourdes. Les défonceuses électroportatives ne permettent de fraiser que les tôles en aluminium minces.

    • A quoi faut-il faire attention lors du fraisage du bois et de ses dérivés ?
      • Le bois et ses dérivés possèdent une dureté relativement faible et s’usinent relativement facilement. Ils ont néanmoins tendance à se carboniser en présence de températures localement élevées, autrement dit lorsque la fraise reste trop longtemps à un même endroit.

        L’élasticité du bois (particulièrement des bois tendres à fibres longues) engendre au niveau de la fraise une friction se traduisant par un échauffement supplémentaire de la pièce. Il est de ce fait primordial, pour les bois massifs, de tenir compte du sens des fibres lorsqu’il s’agit d’obtenir de bons résultats.

    • Quelles sont les précautions à prendre lors du rabotage et comment éviter les dangers ?
      • Le principal danger lors de l’utilisation d’un rabot électroportatif vient de l’arbre porte-fer qui tourne à vitesse élevée. Du fait de son inertie, l’arbre porte-fer continue de tourner pendant quelques secondes après avoir éteint le rabot. Jusqu’à son immobilisation complète, il ne doit en aucun cas venir en contact avec un autre objet (plan de travail, par exemple) ou avec l’utilisateur.

        Pour écarter tout danger, ne poser le rabot sur le plan de travail ou sur le sol qu’une fois que l’arbre s’est immobilisé. L’idéal est utiliser un type de rabot avec patin de repos. Grâce à ce dispositif, l’arbre porte-fer ne peut pas venir en contact avec le support. Il convient toutefois de veiller de ne poser le rabot que sur des surfaces exemptes de tout objet.

    • Quels matériaux est-il possible de raboter ?
      • Il est possible de raboter tous les matériaux qui se prêtent à un usinage par enlèvement de matière. Les rabots électroportatifs ne sont néanmoins quasiment utilisés que pour le bois et ses dérivés. Le rabotage des plastiques est possible à condition que la largeur de rabotage reste faible (de 20 à 50 mm selon le type de plastique).

    • A quoi faut-il faire attention lors du rabotage du bois et de ses dérivés ?
      • Comparé à d’autres matériaux, le bois est relativement tendre et se prête de ce fait parfaitement bien à un usinage par enlèvement de matière. Le bois est un matériau naturel composé de fibres et de veines, qui présente par endroits des irrégularités (par exemple des nœuds) comme témoins des différentes phases de croissance. Il convient d’en tenir compte lors de l’utilisation du rabot car cela influe inévitablement sur la qualité de surface de la pièce.

    • Quelle précaution faut-il prendre lors de la pose du rabot sur la pièce ?
      • Lors de la mise en position du rabot, il convient d’exercer une pression sur la partie avant de la semelle, sous peine d’entailler le bois à l’endroit où le rabot vient en contact avec la pièce.

    • Quelle précaution faut-il prendre lors du retrait du rabot ?
      • Lors du retrait du rabot, il convient d’exercer une pression sur la partie arrière de la semelle, sous peine d’entailler le bois à l’endroit où le rabot est retiré de la pièce.

    • Dans quel sens faut-il raboter ?
      • Dans la mesure du possible, choisir le sens de rabotage de façon à ne pas raboter dans le sens contraire des fibres car on obtient alors souvent un mauvais état de surface. Le fait d’appliquer le rabot légèrement en biais par rapport au sens des fibres permet d’obtenir une meilleure qualité de surface (le fer ne pénètre pas dans la pièce perpendiculairement mais dans une position oblique par rapport à la direction de l’avance).

    • Quels matériaux est-il possible d’agrafer ?
      • D’une façon générale, il n’est possible de poser des agrafes ou des pointes que dans le bois et ses dérivés quand ils ne sont pas trop durs. Ce sont les bois naturels et le contreplaqué qui se prêtent le mieux à l’agrafage car les fibres exercent une force de serrage supplémentaire. Pour les autres matériaux dérivés du bois, comme les panneaux agglomérés, il convient d’utiliser des agrafes avec revêtement résine pour obtenir de bons résultats.

        Il n’est pas possible de poser des agrafes ou des pointes dans les matériaux durs, comme les métaux, les matériaux de construction pierreux, le verre et les plastiques durs.

    • Les agrafeuses sont-elles sûres ?
      • Les agrafeuses sont extrêmement sûres quand elles sont utilisées de manière appropriée. Toujours les actionner quand elles sont en contact avec une pièce, ne jamais effectuer de « déclenchements en l’air ». De nombreuses agrafeuses disposent pour cette raison d’un mécanisme de sécurité qui interdit tout déclenchement quand l’agrafeuse n’est pas en contact contre une pièce.

    • Les pistolets à colle sont-ils sûrs ?
      • Les pistolets à colle sont extrêmement sûrs sur le plan électrique. Il convient néanmoins, comme tous les outils électroportatifs, de ne pas les laisser sans surveillance tant qu’ils sont sous tension. Du fait de la température de fusion élevée de la colle (150 à 180 °C), manipulez toutefois le pistolet avec précaution pour éviter les brûlures.

    • Quels matériaux est-il possible de coller avec un pistolet à colle ?
      • Un pistolet à colle permet de coller tous les matériaux résistants à la chaleur qui ont des surfaces poreuses ou absorbantes, notamment le bois et ses dérivés, les matériaux pierreux, les panneaux de fibres, les tissus, le cuir, le carton et le papier.

        Il ne permet en revanche pas de coller les matériaux avec des surfaces lisses et non absorbantes comme le verre, les métaux, les plastiques lisses et les plastiques sensibles à la chaleur comme les mousses de polystyrène. En cas de doute, effectuer des essais préalables.

    • Comment s’y prendre pour les travaux de peinture ?
      • Avant de peindre :

        • Recouvrir le sol, les meubles et les radiateurs avec une bâche plastique et fixer sur les bords la bâche avec du ruban adhésif en papier crêpe.
        • Protéger tous les cadres de fenêtres et de portes, les prises électriques, les interrupteurs, les plinthes etc. avec du ruban adhésif en papier crêpe.
        • Pour peindre un mur de plusieurs couleurs, utiliser du papier crêpe comme délimitation

        Travaux de peinture :

        • Commencer par les coins et les angles de la pièce
        • Peindre ensuite le plafond puis les murs

        En procédant ainsi et en peignant en partant des fenêtres, autrement dit avec la lumière incidente, les raccords restent invisibles et il n’y aura pas de nuances de teinte ni de dégradés inesthétiques.

    • Quel type de peinture pour quel usage ?
      • Le choix du type de peinture dépend du domaine d’application : Souhaitez-vous vernir des meubles ? Peindre des murs ? Ou bien protéger votre terrasse des intempéries avec une lasure ?

        Peintures acryliques :

        Conçues pour peindre les plafonds et les murs (en intérieur). Elles ont un bon pouvoir d’accrochage, masquent les imperfections sur les panneaux, les plaques de plâtre ou les panneaux en fibrociment, obstruent les aspérités sur les crépis et le béton et sont idéales pour les papiers granuleux et les papiers reliefs à peindre.

        Peintures latex dont monocouches :

        Peintures acryliques spéciales, la plupart du temps perméables à la vapeur d’eau mais très solides, résistantes à l’abrasion et aux produits de nettoyage usuels. Elles sont principalement utilisées dans les pièces humides comme les salles de bain et les buanderies ainsi que dans les pièces particulièrement sollicitées comme les cuisines ou les garages.

        Lasures :

        Laques colorées ou autres peintures à pigments éparses finement répartis ou bien à pigments colorants non couvrants. Elles sont destinées aux applications dans lesquelles la structure du support doit rester visible. Les lasures protègent le bois des intempéries et des UV du soleil ainsi que des champignons et des insectes. Elles donnent aux surfaces en bois une couleur uniforme et homogène. Appliquées sur du béton, elles font disparaître les disparités de couleur.

        Vernis :

        Les vernis sont généralement des matières à bon pouvoir couvrant. Ils forment après séchage un film superficiel mat ou brillant très esthétique et de grande qualité. Résistants aux produits chimiques, ils sont principalement utilisés comme revêtement pour le bois, le métal, les plastiques ou les matières minérales.

    • Est-il possible d’utiliser du vernis incolore pour les boiseries extérieures ?
      • D’une manière générale, il est déconseillé d’utiliser des vernis et lasures incolores pour les fenêtres, bardages en bois ou autres boiseries extérieures.

        Les vernis incolores et lasures claires n’offrent pas une protection anti-UV suffisante. Les ultraviolets font perdre aux surfaces en bois leur pouvoir d’accrochage pour les peintures et vernis, le bois se ternit (sa couleur passe du marron au gris), les vernis et peintures se fissurent et se détachent du bois.

        Ce sont en général les revêtements couvrants de couleur blanche qui offrent la plus grande durabilité. Les lasures pigmentées ont fait leurs preuves sur les clôtures et bardages.

    • Qu’est-ce qu’un niveau électronique et à quoi sert-il ?
      • Un niveau électronique est un instrument de mesure servant à mesurer la hauteur relative d’objets.

        En projetant des lignes laser sur les murs, un niveau électronique facilite par exemple l’accrochage de cadres photos, d’étagères ou d’éléments suspendus ou bien l’alignement mutuel précis d’objets.

    • A quoi faut-il faire attention lors de la mesure de distances en intérieur avec un télémètre laser ?
      • Aucun obstacle ne doit se trouver entre l’instrument de mesure et l’objet dont on souhaite mesurer la distance. Il faut donc mesurer en contournant les obstacles.

        Les fumées et les poussières risquent par ailleurs de fausser les mesures en absorbant ou réfléchissant partiellement le faisceau laser émis.

    • Les faisceaux laser sont-il dangereux ?
      • Les lasers utilisés sur les instruments de mesure Bosch sont conformes à la classe laser 2 et ne sont donc pas dangereux. Leur utilisation ne requiert aucune mesure de protection particulière. Toutefois, ne jamais diriger un faisceau laser – quel qu’il soit – directement vers les yeux d’une personne.

    • A combien s’élèvent les frais d’envoi des pièces détachées ?
      • Pour les commandes effectuées sur la boutique en ligne, les frais d’envoi s’élèvent à 4,76 EUR TTC (= forfait).

        Pour les commandes effectuées via le Service Contact Center, autrement dit par téléphone, par e-mail, par courrier ou par fax, nous facturons pour chaque commande un forfait de 7,14 EUR TTC.

        Pour les envois contre remboursement, nous facturons un supplément de 2,50 EUR.

    • Ai-je droit à une garantie après une réparation ?
      • Après une réparation payante, vous bénéficiez d’une garantie d’un an.

    • Pourquoi est-ce que je ne trouve pas la pièce recherchée dans le catalogue de pièces détachées ou ne puis-je pas la sélectionner ?
      • Il peut y avoir trois raisons à cela :

        1) Il s’agit d’un accessoire et non d’une pièce détachée. Vous trouverez une vue d’ensemble de nos accessoires sous Accessoiresou directement chez votre revendeur.

        2) La pièce recherchée fait partie d’un ensemble ou d’un groupe de pièces. En pareil cas, il n’est possible que de commander l’ensemble complet.

        3) la pièce recherchée n’est pas disponible ou n’est plus livrable. Pour obtenir des informations détaillées sur les délais de livraison et la disponibilité des pièces, contacter notre hotline Service.

    • Quelle est la différence entre une pièce de rechange et un accessoire ?
      • Les pièces de rechange sont les composants fixes d’un outil électrique. Elles font partie de son équipement de base – sans elles, l’outil ne peut fonctionner. Exemples de pièces de rechange : courroies dentées, vis, brides et jeux de balais charbons.

        Les accessoires sont des ajouts ou des modifications qui étendent les fonctions, mais sans lesquels un outil électrique peut fonctionner tout à fait normalement. Exemples d’accessoires : lame, coffret, poignées supplémentaires, papier abrasif et foret.

    • Combien coûte l’enlèvement à domicile de l’outil ?
      • Pendant la période de garantie, l’enlèvement à domicile des outils est gratuit. Au terme de la période de garantie, des frais d’envoi de 7,14 EUR TTC sont facturés pour l’enlèvement des outils à réparer.

    • Combien coûte le calibrage de mes instruments de mesure ?
      • Les prix actuels figurent dans notre brochure dédiée au service de calibrage.

    • Quelle est la marche à suivre pour renvoyer une pièce détachée commandée ?
      • Si vous constatez à la réception de la pièce détachée que le colis présente des dommages extérieurs, vous devez soit refuser le colis, soit signaler le dommage au livreur.

        Si vous constatez des dommages visibles après déballage de la marchandise ou si vous avez commandé la mauvaise pièce, veuillez nous en informer dans les meilleurs délais (dans un délai maximum de 15 jours). Prière d’observer aussi nos conditions de livraison.

        Avant de renvoyer la pièce, demandez-nous impérativement un bon de retour en mentionnant le numéro du bon de livraison.

    • La mise au rebut des outils, piles et batteries usagés est-elle gratuite ?
      • Oui, la mise au rebut est gratuite. Les piles et batteries peuvent être déposées dans tous les centres et bacs de collecte. Les outils usagés peuvent être retournés à votre revendeur.

    • Où puis-je faire réparer mes outils électroportatifs ?
      • Vous pouvez renvoyer votre outil défectueux directement à l’adresse de notre centre de service après-vente. Vous pouvez aussi apporter l’outil chez votre revendeur ou dans votre magasin de bricolage.

        Dans le cas d’un envoi direct, il est primordial pour un traitement rapide de joindre à l’outil défectueux le formulaire de demande de réparation dûment rempli.

    • Combien de temps à l’avance dois-je faire la demande d’enlèvement à domicile ?
      • Pour que l’enlèvement ait lieu un jour donné de la semaine, il suffit d’envoyer le formulaire avant 17h00 le jour ouvré qui précède. Vous pouvez bien entendu aussi choisir une autre date.

    • Les outils, les piles et les batteries Bosch sont-ils enregistrés ?
      • Oui, aussi bien les outils que les batteries Bosch sont enregistrés. Le numéro WEEE (Waste Electrical and Electronic Equipment) est le suivant : DE-86520394.

        Le numéro d’enregistrement des piles et batteries est 21001568.

    • Combien de temps dure un calibrage ?
      • La division Outillage Electroportatif Bosch dispose d’un réseau logistique très étendu et de procédures après-vente très bien rodées et parfaitement organisées.

        Comme pour les réparations, l’utilisateur recevra son instrument de mesure calibré au plus tard au bout de cinq jours ouvrés.

    • Comment dois-je emballer mon instrument de mesure ?
      • Il convient d’une manière générale d’emballer l’appareil de façon à ce qu’il ne puisse pas être endommagé pendant le transport. Si vous ne disposez pas d’emballage approprié pour les appareils de grande taille, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone. Nous vous enverrons un carton adéquat.

        Vous trouverez d’autres informations sur l’emballage dans les conditions générales de notre transporteur GLS.

    • Y a-t-il un prix forfaitaire pour les réparations ?
      • Non, mais nous procédons comme suit :

        Pendant la période de garantie, les réparations sont bien entendu gratuites.

        Après expiration de la garantie :

        Si le coût de la réparation s’élève à moins de 50 % du prix neuf, nous effectuons la réparation immédiatement. Sur la facture, les coûts de réparation sont listés de manière transparente.

        Pour les réparations dont le coût excède 50 % du prix neuf, nous recevrez un devis.

        Une option de « prise de décision préalable » est par ailleurs proposée :

        vous décidez alors au préalable, pour les réparations dont le coût excède 50 %, si l’appareil doit être mis au rebut (autrement dit recyclé) ou si vous souhaitez recevoir un devis.

        En pareil cas, nous vous faisons cadeau des frais de transport.

    • Est-il possible de faire appel au service de calibrage pour toutes les marques de la division Outillage Electroportatif Bosch ?
      • Le service de calibrage Bosch s’applique à toutes les marques ; sur demande et après accord nous calibrons non seulement les instruments de mesure des marques « Bosch » et « CST/berger » mais aussi tous ceux d’autres marques.

    • Que ce passe-t-il si je refuse le devis ?
      • Vous pouvez choisir soit de laisser l’outil au centre de service après-vente en vue de son recyclage, soit de le récupérer. En pareil cas, nous facturons un forfait de traitement de 17,85 EUR + 7,14 EUR de frais de transport (TTC).

    • A combien s’élèvent les frais d’envoi pour les réparations ?
      • Pendant la période de garantie, les frais d’envoi sont bien entendu gratuits.

        Au terme de la période de garantie, nous facturons des frais d’envoi de 7,14 EUR TTC (= forfait).

    • Quelles sont mes conditions de garantie pour les outils destinés à un usage privé ?
      • La garantie sur le neuf est de 24 mois pour un usage privé. Veuillez consulter les informations détaillées concernant les conditions de garantie actuelles.

    • Combien de temps dure une réparation ?
      • En règle générale, vous recevrez votre outil réparé au bout de trois à cinq jours ouvrés.

    • Qu’est-ce que des ampères ?
      • L’ampère (A) est l’unité de mesure du courant électrique.

    • Quel est le meilleur choix : une perceuse avec ou sans percussion ?
      • Cela dépend du type d’application envisagé. Les bricoleurs privilégient les perceuses à percussion à cause de leur polyvalence et les artisans les perceuses sans percussion à cause de leur précision.

    • Qu’est-ce qu’un embout de vissage ?
      • L’embout de vissage désigne l’accessoire de vissage que l’on fixe sur l’outil pour visser un certain type de vis (à fente, cruciforme, six pans, Torx, etc.). L’embout se fixe soit directement dans le mandrin par l’intermédiaire de sa queue six pans, soit dans un porte-embouts qui, selon les cas, fait partie de l’outil ou qui est un accessoire que l’on fixe dans le mandrin.

    • Pour quels matériaux et quelles formes de pièces sont conçues les ponceuses excentriques ?
      • Les possibilités d’utilisation très variées dépendent de l’abrasif utilisé. Les ponceuses excentriques sont utilisées pour le ponçage du bois et dérivés et des surfaces peintes ou vernies. Munies d’un accessoire approprié, les ponceuses excentriques sont idéales pour effectuer des travaux de polissage. La vitesse de progression est plus lente lors du ponçage de métaux ou de la pierre.

        Leur plateau de ponçage rond, disponible en plusieurs duretés, permet d’utiliser les ponceuses excentriques pour quasiment toutes les formes de pièce. Au niveau des arêtes vives ou des coins pointus, le plateau de ponçage risque en revanche d’être endommagé et le disque risque de faire des marques ou des creux indésirables.

    • Comment faut-il procéder pour un ponçage réussi ?
      • Il convient de commencer avec un gros grain et de sélectionner un grain plus fin à chaque nouveau passage. Règle de base : choisir à chaque nouvelle étape de ponçage un grain deux fois plus fin que le précédent.

        Exemple : grains successifs de 40 – 80 – 180 – 360 – 600 – 1200

    • Pour quelles applications sont conçues les scies sauteuses ?
      • Les scies sauteuses sont utilisables, munies de la lame appropriée, pour découper tous les matériaux tronçonnables.

        Les scies sauteuses sont idéales pour réaliser des travaux complexes avec des coupes courbes dans quasiment tous les matériaux. Ce sont les scies qui disposent de la plus grande variété de lames universelles et spéciales.

    • Qu’appelle-t-on batteries Lithium-Ion ?
      • Les batteries Lithium-Ion font appel à une technologie innovante utilisant des ions lithium comme élément constitutif des électrodes. Elles se distinguent fondamentalement des batteries à base de nickel. Leur tension de cellule de 3,6 V est trois supérieure à celle des batteries Nickel-Cadmium. Nécessitant un moins grand nombre de cellules, elles permettent de réaliser des outils électroportatifs plus compacts et plus légers ou plus performants (à taille égale). Elles présentent une autodécharge bien plus faible que les batteries Nickel-Cadmium et n’ont pas d’effet mémoire à la différence de ces dernières.

    • Comment trouver la bonne pièce de rechange pour mon outil électroportatif ?
      • Dans le catalogue de pièces de rechange, vous trouvez toutes les vues éclatées de tous nos outils des 25 dernières années. Vous pouvez ainsi identifier très facilement la pièce de rechange nécessaire. Notez préalablement le numéro de référence de l’outil ou sa désignation commerciale. Il suffit d’entrer ces informations dans les cases prévues pour pouvoir trouver rapidement la bonne pièce détachée.

    Guides de projets 1 - 15 de 81

      Question non trouvée ?

      Demandez-nous personnellement, nous vous aiderons volontiers.

      Conseil personnel

      Pour toutes questions relatives à nos produits et à leur utilisation

      0 811 360 122*

      Du lundi au vendredi: de 08h00 à 12h30 et 13h30 à 17h00
      *coût d'un appel local

      Formulaire de contact


      Mention juridique

      Bosch ne fournit aucune garantie quant au contenu et à l’exactitude des notices proposées. Bosch décline également toute responsabilité quant à l’utilisation de ces notices. Pour votre sécurité, veuillez prendre toutes les précautions nécessaires.

       

      Conseils utilisateurs

      Pour toutes les questions sur nos produits et leurs utilisations

      0 811 360 122

      Lundi - vendredi: 08h00 à 12h30
      13h30 à 17h00


      Contact e-mail

      Recherche de revendeurs

       
       
       
      FR
      Mémoriser
      Mémorisé
      Acheter
      Supprimer filtre
      Afficher filtre
      Supprimer filtre
      Merci pour votre évaluation
      Merci pour votre évaluation
      Afficher autres projets
      Effacer autres projets
      Masquer les variantes d’article
      Afficher variantes d’article
      Fermer conseil d’utilisation
      Ouvrir conseil d’utilisation
      Lire rapport d’expérience
      Fermer rapport d’expérience
      Effacer liste de matériel détaillée
      Afficher la liste de matériel détaillée
      Liste comparative
      Produits
      Produit
      Afficher autres recommandations
      Effacer autres recommandations